819.322.7204 info@pedagogiefute.com

La dyscalculie : un problème de représentation mentale des quantités et de leur transformation

Par Geneviève Cusson, Orthopédagogue M.A. 

 Chronique orthopédagogique Mystère et boule de gomme, Ski-se-Dit, octobre 2022

La dyscalculie : un problème de représentation mentale des quantités et de leur transformation

La dyscalculie : un problème de représentation mentale des quantités et de leur transformation

Il y a quelques années circulait une vidéo sur le web dans laquelle un jeune homme questionnait sa copine à savoir laquelle des options était la plus avantageuse : une pizza coupée en huit pointes ou cette même pizza coupée en douze pointes. Évidemment, nous comprenons qu’une pizza, peu importe le nombre de pointes, demeure une même quantité de pizza. Mais pour cette jeune femme, la pizza coupée en douze pointes s’avérait une option beaucoup plus généreuse. Bien que je trouve malheureux que son copain se soit moqué d’elle sur les réseaux sociaux, cet exemple est celui que j’utilise le plus souvent pour expliquer la dyscalculie.

La dyscalculie est un trouble neurodéveloppemental, c’est-à-dire que le cerveau traite mal les informations de quantité et, conséquemment, de calcul. Les quantités sont représentées par une information bien abstraite : les nombres.  La personne dyscalculique éprouve de la difficulté à se représenter mentalement une quantité et à établir cette abstraite relation avec le nombre qui la représente. Faire des calculs mathématiques est d’autant plus abstrait. Cela consiste à comparer et à transformer mentalement des quantités (ajouter, enlever, dupliquer, séparer, etc.) pour ensuite traduire cette transformation en une opération mathématique. Pas si simple lorsqu’on n’arrive pas à représenter la quantité de départ. 

La jeune femme de l’exemple ci-haut semble incapable de se représenter mentalement la transformation qu’on opère sur la pizza en la coupant en pointes. En conséquence, elle se rattache à ses connaissances : douze est plus grand que huit. Cependant, il n’est pas ici question d’un nombre de pointes, mais bien l’action de séparer une pizza en une quantité x de portions égales (division). La jeune femme montre donc une difficulté à se représenter la transformation et à la traduire en une opération.

De 3 à 8 % des individus seraient atteints de ce trouble neurologique permanent. Concrètement, la personne atteinte de dyscalculie peut éprouver des difficultés à lire et à écrire les nombres, à estimer une quantité, à déterminer la bonne opération (une addition ou une soustraction ?), à mémoriser les tables, à effectuer des calculs en respectant une procédure, à comprendre un problème mathématique, etc. 

Puisque nous sommes tous confrontés à divers problèmes mathématiques au quotidien, la personne dyscalculique rencontre des difficultés plus ou moins importantes selon la sévérité du trouble. Elle peut ainsi éprouver de la difficulté à faire un calcul simple sans recourir à ses doigts, à compter la monnaie à remettre ou à recevoir, à estimer un montant incluant les taxes, à comparer le prix de deux produits similaires à l’épicerie dont la quantité est différente, à multiplier une recette, etc. Bien que ce trouble soit permanent, plusieurs personnes dyscalculiques trouvent le moyen d’y remédier en demandant de l’aide et en utilisant la calculatrice.

Certes, vous pouvez vous imaginer que la jeune femme ci-haut pourrait être vulnérable financièrement, comme bien des individus dyscalculiques. Par ailleurs, elle a très certainement vécu des difficultés d’apprentissage en mathématique à l’école. Regardez vos amis et parents qui ont de la difficulté à faire des calculs simples avec bienveillance, car ils ont davantage besoin de votre aide que de devenir une risée.

 

Sur le même sujet…

À propos de Geneviève Cusson

Orthopédagogue M.A. et directrice générale chez Futé

Une véritable passionnée de pédagogie et d’orthopédagogie! En fondant Futé, cette orthopédagogue d’expérience veut partager sa passion, son expertise et ses connaissances pour rehausser le niveau de littératie et augmenter la réussite scolaire.

Rejoins la communauté Futé !

Téléphone

(819) 322-7204

Heures d'ouverture

Lundi au vendredi de 9h à 17h

Adresse

Val-Morin, Laurentides, Qc J0T 2R0

Inscription à l'infolettre

Où avez-vous connu les services d'orthopédagogie Futé?

FICHE D'IDENTITÉ

CHEMINEMENT SCOLAIRE DE VOTRE ENFANT

COMPRÉHENSION, CONSENTEMENT ET AIDE-MÉMOIRE

Modalités du service en orthopédagogie

Conditions d'utilisation des services en orthopédagogie et politique de confidentialité

Aide-mémoire des documents à apporter lors de la prochaine séance :

8 + 13 =

Pin It on Pinterest