819.322.7204 info@pedagogiefute.com

Évaluer la fluidité en lecture

Pourquoi évaluer la vitesse de lecture de tes élèves ?

Comme tout apprentissage, il est nécessaire d’évaluer le développement de la fluidité de lecture des élèves pour s’assurer du bon développement de leurs compétences à lire. Évidemment, ça ne se fait qu’en écoutant lire les élèves individuellement. Minimalement, deux évaluations de la fluidité de lecture sont nécessaires : la première évaluation doit être faite avant de débuter l’enseignement de la fluidité en lecture, et la seconde, après.

La première évaluation permet de bien situer le niveau de lecture des élèves en vue de les regrouper en dyades pour s’exercer à lire ainsi que de cibler les élèves qui nécessiteront davantage de soutien. Pour définir le type de soutien à offrir à ceux-ci, je t’invite à consulter la section Enseigner dans une classe hétérogène : quelques stratégies pour soutenir tes élèves en difficulté. La deuxième évaluation permet d’observer les progrès des élèves suite à un enseignement efficace.

Pour évaluer la fluidité en lecture, il faut déterminer la vitesse de lecture (nombre de mots bien lus par minute) et le taux d’exactitude (pourcentage de mots bien lus). Les mots correctement lus sont tous les mots que l’élève a été en mesure de décoder, même ceux pour lesquels il a commis une méprise, mais qu’il a corrigés. Dans tous les cas, il est pertinent de noter les méprises. Celles-ci doivent être analysées pour orienter les interventions rééducatives pertinentes pour lui.

Chronométrer le temps requis pour lire le texte.

Noter les méprises et identifier les mots que l'élève a corrigés et a finalement bien lus à l'aide d'un symbole tel que ©.

Analyser les données.

La vitesse de lecture est un indicateur que l’élève développe normalement ses habiletés en lecture. Une analyse plus approfondie de la situation de l’élève est nécessaire pour s’inquiéter ou non quant au développement de sa compétence à lire. Cet exercice d’évaluation nécessite de 5 à 10 minutes par élève.

Il est pertinent d’utiliser des outils d’évaluation standardisés, c’est-à-dire des outils qui permettent de situer les élèves par rapport à une norme validée par la recherche. Si de tels outils ne sont pas disponibles dans le milieu scolaire, il est possible d’utiliser un texte bien adapté aux habiletés de lecture de tes élèves. Les résultats obtenus peuvent cependant varier d’un texte à un autre selon son degré de difficulté. Il est donc difficile de se référer à une norme établie pour un autre texte à une période donnée de l’année scolaire. Ci-dessous, un tableau suggère deux normes de vitesse de lecture tirées de deux tests standardisés à titre de référence seulement.

Calculer le nombre de mots correctement lus par minute

Calculer le pourcentage d’exactitude

Phases d’acquisition de la lecture orale et développement de la fluidité

Les résultats obtenus permettent de cibler les élèves nécessitant des interventions intensifiées en vue d’améliorer l’identification des mots écrits. Évidemment, on ne s’inquiète pas trop pour les élèves qui ont une bonne fluidité et qui obtiennent de bons résultats en lecture. Notre regard devrait plutôt se pencher sur les élèves qui montrent une faible fluidité de lecture… même s’ils obtiennent de bons résultats aux examens de compréhension !