819.322.7204 info@pedagogiefute.com

Activité 1.1

Fondements théoriques et démonstration dans la pratique

1. Être un modèle d’un bon et d’un mauvais lecteur

2. Présenter l’intention pédagogique : un incontournable !

3. Enseigner les stratégies de compréhension de lecture

4. Enseigner les stratégies d’identification des mots : la segmentation syllabique orale

5. Les mots-étiquettes : 3 formules de lecture

Planification détaillée de l’activité d’enseignement

Durée 40 minutes

 

Matériel requis

Album en version numérique (pages 7 à 10)

Ton superpouvoir du superlecteur partie 1 (activité interactive)

Mots-étiquettes partie 1

Mots en boites

Mots en boites – Corrigé

Texte partie 1 – syllabes

 

Planification de l’enseignement

1. Projette la page couverture de l’album Albertine Petit Brindamour déteste les choux de Bruxelles sur le TNI. Annonce l’intention pédagogique : « Nous allons apprendre à lire des textes avec intonation et vitesse. Pour y arriver, nous allons nous amuser en lisant et relisant l’histoire d’Albertine Petit Brindamour. Nous apprendrons aussi des stratégies pour lire les mots difficiles et les mots longs. Nous nous pratiquerons à lire avec vitesse, intonation et expression pendant quatre semaines. Chaque semaine, nous lirons une nouvelle partie de l’histoire d’Albertine»

2. Fais une lecture partagée de la première partie de l’album (p. 7 à 10) en modélisant les stratégies de compréhension de lecture. Lis avec prosodie, fais les liaisons ainsi que les voix des personnages. Bref, modélise une belle lecture fluide!

2.1 Anticipe l’histoire à partir du titre, des images, des intertitres, des personnages et de tes connaissances personnelles.

2.2 Utilise les stratégies d’identification des mots lorsque tu rencontres un mot difficile.

2.3 Questionne le texte, les personnages et l’auteur.

2.4 Résume le chapitre 1.

2.5 Avec tes élèves, anticipe brièvement la suite d’histoire.

3. Projette l’activité interactive Ton superpouvoir du superlecteur partie 1 sur le TNI. Informe tes élèves qu’en tant que lecteurs, ils ont un super pouvoir pour lire et comprendre les mots longs. Vous allez découvrir ensemble ce superpouvoir! Anime l’activité en utilisant la segmentation syllabique orale afin que tes élèves accèdent rapidement au sens des mots.

ca/ca/houète,  hur/lu/ber/lu,  cro/qui/gnole,  zi/za/nie,  fou/rrure,  kan/gou/rou,  tour/no/yer,  (je) goû/terai,  su/per/pou/voir

3.1 D’abord, explique pourquoi et comment utiliser le superpouvoir du superlecteur.

        • Ralentis ta lecture.
        • Prends le temps de bien décoder le mot long JUSQU’AU BOUT!
        • Répète le mot en syllabes jusqu’à ce que ce que tu aies une image du mot dans ta tête.

3.2 Au clic, un mot apparait. Il y a autant de syllabes orales que de choux de Bruxelles. Avec tes élèves, tente d’identifier les syllabes du mot. Je t’invite à taper des mains ou à faire des bonds sur ton bras pour rendre l’idée de la syllabe plus concrète.

3.3 Validez votre hypothèse en faisant apparaître les syllabes en quelques clics. Les lettres muettes sont grisées afin de faciliter la lecture du mot.

Attention! Le mot tournoyer est un peu particulier, car la lettre y consiste en deux ii fusionnés : tour + noi + ier = tournoyer. C’est aussi vrai dans plusieurs mots (ex. pays : pai + i = pays).

4. Distribue les mots-étiquette partie 1 aux élèves (1 paquet de mots par dyade). En dyade, invite tes élèves à faire une lecture éclair des mots-étiquettes.